J-8 avant Zelda Breath of the Wild

Une petite actu du moment !

Comme tous les fans de Nintendo et plus particulièrement de Zelda le savent, la nouvelle console de Nintendo, la Switch, sort ce vendredi 3 mars 2017 dans le commerce accompagnée du tous nouveau Zelda, Zelda Breath of the Wild.

Nintendo Switch

Nintendo Switch

J’ai vraiment hâte d’être au 3 mars pour pouvoir découvrir cette nouvelle console et ce nouveau Zelda. Comme vous l’aurez deviné, j’ai pré-commandé la console et le jeux depuis l’annonce de leurs sortie.

Nintendo Switch et Zelda

Nintendo Switch et Zelda

 

Je ne vais rien vous annoncer de nouveau mais je voulais regrouper ici toutes les actus que j’avais trouvé sur la switch et sur Zelda Breath of the Wild. Les informations sur les performances/tests de la console et les annonces des futures jeux qui sortiront sur celle-ci. J’en ai vraiment l’eau à la bouche ! Je vous avoue que pour le moment je suis obnubilé par le nouveau Zelda et que j’ai très peu regarder les annonces concernant les autres jeux… J’ai vraiment vraiment très envie de découvrir ce nouvelle univers de Zelda qui à l’air immense.

 

Boite de jeu et guide Zelda Breath of the Wild :

 

 

Image de de la Switch :

 

Artwork de Zelda Breath of the Wild :

 

Screens Zelda :

Une extension déjà annoncée sur Zelda Breath of the Wild :

 

 

Les jeux annoncés sur Switch :

 


 

Et enfin une dernière petite actu Pokemon cette fois :

Récupérez Genesect sur vos jeux Y et Y  avec le code GENESECT2016 jusqu’au 28 février !

 

Et ne manquez pas la journée Pokemon le 27 février :

http://www.pokemon.com/fr/actus-pokemon/le-27-fevrier-celebrez-la-journee-pokemon/

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pokemon Go

Bonjour à tous,

Aujourd’hui j’ai décidé de vous faire un petit retour sur le jeu sur téléphone portable Pokemon Go.

Ici pas d’astuces ou de guide de capture ou de solution miracle pour devenir le plus fort de votre quartier. D’une je n’en suis pas capable, parce que je n’ai simplement pas le temps de jouer plus de 15 min par jour en moyenne et de deux, sur les jeux Pokemon de manière générale je suis plutôt collectionneuse que chalengeuse.

Mon style de jeu est assez basique et peu optimisé. Je joue sur de courts trajets entre ma voiture et mon travail ou encore en promenant mon chien… il a d’ailleurs appris un nouvel ordre : « Attend Nuki y a un Pokemon » et hop il s’assoit.  XD

Je joue depuis la sortie du jeu, quasiment tous les jours. J’avoue qu’avec le mauvais temps et la fraicheur de l’hiver, j’ai été un pue moins assidue.

Au niveau du secteur géographique, mon secteur de chasse, il n’est pas très vaste…
Je joue dans mon village ou à Aurillac. Dans mon village,  il n’y a aucun pokestop…le premier se trouve à 7 km et j’avoue ne pas prendre la voiture tous les jours pour m’y rendre et de ne pas avoir le temps d’y aller a pied.
Du coup,  ça limite un peu l’utilisation du jeu :

  • Impossible de récupérer des pokeball,
  • Pas possible d’avoir des œufs,
  • Et pas vraiment de Pokemon dans le secteur (bien qu’au fils des mises à jour, j’en trouve un peu plus).

C’est dommage, en plus on a une superbe fresque de la mort qui tue qui ferait, faute de faire jolie, un super pokestop…

Bref, du coup de temps en temps et quand j’ai le temps, après le travail, je vais faire un tour en centre-ville d’Aurillac pour faire le plein de pokeball et d’œufs. Mais c’est rare… j’ai dû faire le tour des pokestops une douzaine de fois depuis la sortie du jeu, car je préfère marcher tranquillement au parc qu’en centre-ville.

Sinon, outre le fait que le jeu ne soit pas vraiment adapté à la campagne, je dois avouer que j’aime énormément rencontrer, capturer et emmener mes petits pokemons partout avec moi.

 

Donc en gros, j’aime bien ce jeu, mon plus grand plaisir est de faire éclore des œufs pour essayer de remplir mon pokedex avec les pokemons rares qu’il me manque. Mais au vu du secteur géographique sur lequel je me trouve et la rareté des pokemons, le jeu devient frustrant. J’ai croisé Goupix 6 fois et ce n’est pourtant pas un pokemon légendaire…Tadmorve 1 fois et une éclosion d’œuf. Lokclass, Insecateur, Ronflex… jamais vu… et les œufs 10 km sont vraiment mega rare…

J’ai joué dans 5 villes différentes, mais jamais de très grande ville. Et c’est vrai que de changer de ville permet de croiser d’autres pokemons. Mais tout le monde n’a pas l’occasion de bouger régulièrement.

Bref la sortie des pokemons de la deuxième génération redonne un peu de plaisir pour la collectionneuse que je suis. Je me demande si j’arriverai à remplir un jour ce foutu Pokedex… au moins les non légendaires…

Et au pire il y a toujours les jeux sur 3DS dont je suis fan.

Et vous ? Vous avez testé Pokemon Go ?

Enregistrer

Sept Vies avec Will Smith

Sur les conseils de mon frère et de ma mère, j’ai regardé le film « Sept vies » sur 6Ter hier soir.

Sept Vies

Sept Vies

Je n’avais aucune idée du genre de film que j’allais trouver…et sincèrement j’ai beaucoup apprécié ce film.

Au départ, je n’ai pas vraiment compris ce qui se passait. Pourquoi Will Smith alias Ben Thomas, était aussi méchant avec ce pauvre agent commercial téléphonique et pourquoi juste après il était aussi gentil avec la pauvre petite mamie ?

Puis, le film m’a pris au trip quand j’ai compris ce qui allez se passer. Bien sûr, j’ai souri à plusieurs reprises surtout lorsque Ben Thomas rentre à l’hôtel.

Bref, ce film est très beau, mais j’avais les larmes aux yeux à la fin. C’est une belle histoire, mais vraiment vraiment triste. À ne pas regarder si vous n’avez pas le moral.

Enregistrer

Enregistrer

Petit bilan 2016 !

Le mois de janvier est souvent synonyme de « bonnes résolutions »…Résolutions qui sont en général, très nombreuses et surtout très vite oubliées…

Beaucoup de blog ou de youtubeur parlent de ce sujet d’actualité vous proposant des astuces pour arriver à suivre vos propres résolutions, ou mieux les choisir ou encore vous font partager les leurs.

Personnellement, j’ai juste décidé d’être plus moi-même. C’est assez facile à dire, mais au final, ça reste un gros dossier qui n’est pas forcement facile à mettre en place…
Par exemple, l’idée d’arriver au boulot avec des sweats à capuche ou T-shirts : « I love Pikachu », « Geek Inside », « Garçon manqué ? Non, fille réussie ! »…me plairait bien, mais ne serait pas du meilleur effet sur ma carrière professionnelle…

En revanche, sur mon blog et dans mes loisirs, je n’ai aucune limite… Je vais tâcher de conserver la structure du site actuel pour la publication des articles, mais si par exemple, j’ai envie de vous parler de ma salle de sport ou d’un sujet qui me tient à cœur, je n’hésiterai pas.

 

Pourquoi « Petit bilan 2016 » ?
Simplement parce que je tiens à vous faire partager mes coups de cœur de l’année.

 

En premier : Les vidéos « Génération Mad » du site Mademoizelle.com
Il s’agit de courtes interviews autour d’une question à laquelle, les membres de l’équipe du site répondent :

  • Comment te positionnes-tu dans notre société ?
  • Partir de chez tes parents, ça t’a fait quoi ?
  • Ta mère et toi
  • Tes frères et soeurs et toi

Les membres de l’équipe sont toutes des filles ! Les réponses de certaines d’entre elles m’ont touchées et réconfortées dans ma façon d’être, de voir et de ressentir les choses.
Vu que j’ai fait des études d’informatiques, j’ai des amis hommes, mais très très très peu de femmes… Du coup, avoir plusieurs avis féminins m’a fait ouvrir les yeux sur plein de sujets.
Merci les filles vous êtes géniales !

 

En second : Pinterest !

Je connaissais déjà ce réseau social de partage de photos, mais cette année, je me suis créé un compte Pinterest ! Et franchement, j’ADORE ! Je passe des heures à épingler des images et autres photos dans mes albums…
Encore un passe-temps chronophage, mais tellement sympa !
On trouve de tout sur Pinterest : des images de manga, des fans arts, des tutos dessins et/ou bricolage, des photos d’animaux de paysages, des idées déco…
Un réseau social de partage d’illustrations très sympa pour trouver plein d’idée !

Chez Kiko Pinterest

Chez Kiko Pinterest

 

En troisième : Twitter

Encore un réseau social, mais cette fois qui a une vocation plutôt informative. J’utilise Twitter pour me tenir informée sur les actus jeux vidéo : notamment Pokemon, Pokemon Go, Splatoon, Zelda et Nintendo en général.
Pourquoi Twitter ? En fait, en milieu d’année, j’ai craqué de passer 1 à 2 h par jour sur Facebook pour le même résultat. Et puis franchement, la vidéo du chat qui se loupe en sautant sur une étagère ou du mec qui fait une blague à son ami qui dort ou encore le « buzz : lisez vous n’en reviendrez pas ! », c’est marrant, mais ça fait perdre un temps fou.
Du coup, je suis allée sur Twitter.

Chez Kiko Twitter

Chez Kiko Twitter

 

En quatrième : Coreo Concept à Aurillac

Coreo Concept c’est ma salle de sport. C’est une salle de sport santé ! C’est-à-dire qu’outre le fait de proposer les mêmes services que n’importe quelle salle de sport, elle propose un suivi personnalisé en petit groupe ou en coaching personnalisé.
Du coup, j’ai repris le sport sans me blesser et en confiance.

Coreo Concept

Coreo Concept

 

Reapers Motorcycle Club : Possesseur de Joanna Wylde

Reapers Motorcycle Club

Bonjour à tous,

 

En faisant mes recherches sur internet concernant le livre que je souhaitais lire en ce début d’année, je suis tombée sur le tome 1 de Reapers Motorcycle Club de Joanna Wylde. J’ai téléchargé un extrait gratuit des 4 ou 5 premiers chapitres. Puis j’ai entamé la lecture afin de me rendre compte, si ce roman collait avec mon envie de lecture du moment, à savoir, une romance contemporaine où le héros serait un Bad Boy.

Au final, il s’est avéré que j’avais en ma possession tout le livre ! Une fois lancée, je l’ai lu en entier.
Allez petit synopsis et après je vous donne mon ressenti.

 

Marie n’a pas besoin d’une complication comme Horse dans sa vie. Ce motard couvert de tatouages et dénué de scrupules, qu’elle a croisé une fois chez son frère, n’est pas de cet avis. Il veut Marie sur sa moto et dans son lit. Pourtant, malgré les orgasmes incroyables que Horse lui procure, elle refuse d’appartenir à qui que ce soit. C’est alors que le gang de Horse, le Reapers Motorcycle Club, découvre que le frère de Marie leur a volé de l’argent. Seule la jeune femme peut le sauver à condition de donner à Horse ce qu’il désire. Tout ce qu’il désire.

Reapers Motorcycle Club

Reapers Motorcycle Club

Tout d’abord, je dirais que la lecture des 5-6 premiers chapitres est assez « bizarre » et donne un rythme surprenant à la lecture. En effet, on passe d’un chapitre relatant le présent pour enchaîner avec un chapitre du passé et ainsi de suite. Cet enchainement passé/présent m’a donné d’en finir en les lisant le plus rapidement possible pour revenir à une lecture stable. C’est surement pour ça d’ailleurs que je me suis laissée emporter aussi loin dans la lecture alors qu’au départ je souhaitais juste avoir un aperçu du livre.

Premier constat, ce livre n’est pas vraiment ce que je cherchais bien que j’en ai apprécié la lecture. Il s’agit à mon avis d’une romance érotique sur fond de club de moto et de Bad Boys.

L’histoire ne commence vraiment qu’au chapitre 9-10. Les chapitres précédents permettent uniquement de « découvrir le passé » des personnages principaux et surtout celui de Marie.

À partir du premier tiers du livre, on entre dans le vif du sujet : on découvre au travers des yeux de Marie la vie du club de bikers le plus influent de la région.
L’univers de ces bikers est dur, noir, déroutant et angoissant.
Même Horse, le mec de Marie, n’est pas rassurant ! Ce qui empêche le lecteur de se poser…on est constamment sur le qui-vive. On a l’impression que tout peut exploser en moins de 30 secondes même quand Marie fait des courses avec les filles du club…

Pourtant, l’auteur essaie de nous faire passer le club pour une grande famille soudée : « on est tous frères ». Une famille qui protège ses membres et au sein de laquelle Marie n’a rien à craindre. L’auteur y arrive par moment, mais ces moments apaisants et rassurants sont courts.

 

L’intrigue principale est bien trouvée et le roman se lit facilement. Je me suis retrouvée assez vite accrochée par l’histoire avec l’envie d’en savoir plus même si inconsciemment j’ai laisser de coté les choses qui ne me plaisait pas : l’ambiance du club de biker poussé à l’extrême, les scènes de sexe (vu que je voulais une romance et non un livre érotique) ou encore la façon de réagir de Marie par rapport à certaines situations.

 

Au final, j’ai passé un bon moment à lire ce livre avec à la fin l’envie de continuer à suivre Marie et Horse pour voir l’évolution de leur histoire. Mais les tomes suivants semblent concerner d’autres couples du club… J’ai trouvé la mise en place de l’intrigue et le dénouement bâclés alors que l’idée de départ était bonne.

Je conseille ce livre aux personnes qui souhaitent lire un roman érotique sympa avec un côté « moto et bad boy ».
Je pense néanmoins qu’on aurait pu attaquer le livre directement au chapitre 9-10. Avec en introduction notre héroïne, Marie, qui faisait un bilan de sa vie depuis son départ de chez son mari, Gary jusqu’au pourquoi du comment elle était arrivée chez Horse.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

« Anciens articles